Charlotte, eut' mère al radotte

Catégorie parente: ARTISTIQUE J.M.
Catégorie : MES CHANSONS EN PATOIS PICARD
Publication : mardi 31 janvier 2012 17:15
Écrit par Administrator
Affichages : 8146

CHARLOTTE, EUT'MERE AL RADOTTE !

Si té clic ichi, t'acoutes eul canchonClic

 

1er couplet:


Euch' dimanche matin là ch'faiso l'grass'matinée,

Quand ch'téléponn' soudain y s'est mis à sonner,

Ché vrai qu'si j'avo su j'me s'ro jamais lévé,

Des jours comm'cha té sais vaut mie resté couché.

Din l'gaz j'ai décroché et j'ai été surpris,

Ch'éto m'bell'mère au bout qui pousso des grands cris,

In plein mois d'mai pad'chance yavo neigé toul nuit,

Al s'éto mis din l'têt' ed'vouloir fair' du ski.

 

Refrain:


Charlotte, t'mère al radotte, ch'te jur' ya des momints al est vraimin pas bien,

Charlotte, t'mère al radotte, j'vo d'ichi eul tableau cha va êt' rigolo!

 

2ème couplet:


Ainn' demie-heur' plus tard al sonno al maison,

Et comm' pour fair' du ski faut ainn' combinaison,

J'l'ai in'mnée din un grand magazin deul région

Où pindant plus d'ainn' heur' in a fait ché rayons,

Tout s'qu'al a essayé ch'éto trop'tit pour elle,

Pour mett' sin popotin faut plus que XXL,

In désespoir eud causs al a pris un cal'çon,

Un vert fluo bien sur dès fos qu'in l'verro pon.

 

3ème couplet:


Mais rintrés al' maison ya fallu l'intrainer,

Pour qu'al aill' à OHLAIN sans s'ridiculiser,

Alors sur deux bouts d'planqu' ché mi qu'y ai dû l' pousser,

Din l'voyette de ch'gardin al s'est mis à glicher,

Arrivé à l'déchinte al s'est pas vue partir,

Et mi bien intindu j'ai rien fait pour l'art'nir,

Din l' hayure de ch'voisin al s'est bien incrinquée,

Ya fallu tros quarts d'heure pour nous l'ardessaquer!

 

4ème couplet:


Eud parelles émotions cha met in appétit,

Et comm' avec tout cha in attrapo midi,

J'ai décidé tout l'montt' qui fallo coute que coute,

Avant de s'mett au sport surtout casser la croute,

Après ainne goutt' eud' jus et un bon pouss' café,

Quant in s'est mis in route y'éto tros heures passées,

Comm' in avo trainer plus qui n'auro fallu,

Arrivé à HOLLAIN l'neïg' al avot fondue!

 

J.M.