ATELIER DU 15 DECEMBRE 2015

Catégorie parente: ARTISTIQUE J.M.
Catégorie : POÈMES et ATELIERS D'ECRITURE
Publication : mardi 15 décembre 2015 14:37
Écrit par Administrator
Affichages : 6818

ATELIER D’ ÉCRITURE DE REGUSSE

15 DÉCEMBRE 2015


Jacques PRÉVERT:   Paroles

1) Travail sur le texte "Fête foraine" (heureux...)

 

Heureux le montagnard admirant cette neige

tombée toute la nuit, changeant le ciel en beige.


Heureux le voyageur navigant sur les flots,

courant les océans, les continents si beaux.


Heureux dessinateur qui crayonne gentiment

un visage féminin plein de grâce, en l'aimant.


Heureuse la mère patrie qui voit ses enfants gais

fêter le jour de gloire un quatorze juillet.


Heureux le rouge-gorge à la sortie du nid

qui déployant ses ailes de la terre s'affranchi.


Heureux le vrai poète jonglant avec les mots,

utilisant ses dons pour soigner tous les maux.


Heureux les mariés à la porte de l'église !

Direction l'Italie pour voir la tour de Pise !


Heureux le jardinier voyant pousser ses fleurs

qui remplacent les fusils et font naître le bonheur.

 

2) Travail sur: Petite conversation entre objets

Objet choisi: porte

 

Noms trouvés en commun:

Porte cochère, porte-plume, porte-manteau, porte dérobée, portillon, porte-documents, porte-serviettes, porte-avions, porte-mine, porte-voix, porte-parole, portefeuille, porte-photos, porte-bébé, porte d'église, porte de l'enfer, porte-fenêtre, porteur d'eau, porte-bagages...

Choisir sept ou huit "portes" et imaginer un dialogue entre ces objets.

 

La porte cochère: " Mais ma parole, il  commence à pleuvoir ! Venez sous moi vous mettre à l'abri. Cela fait partie de mes fonctions après-tout ! "

Le porte-parapluie: " Je veux bien ! Surtout que je vais m'alléger considérablement, car on va me délester de mon fardeau multicolore. "

Le porte-voix: " OYEZ, OYEZ braves gens: Venez chercher votre parapluie ! "

La porte d'église: " Là, vous me mettez en porte-à-faux ! c'est plutôt à moi d'accueillir et de mettre à l'abri.

Le porte-avions: " Quant à moi, il me faudrait plutôt un abri-côtier qu'une porte d'église. Et de toute façon, l'eau ne me fait pas peur puisqu'elle me porte .

Le porte-voix: " Alors attendez ! Je contacte le porteur d'eau afin qu'il cesse de gigoter là-haut et ne nous envoie plus ses trombes:

PORTEUR D'EAU ! ON SE CALME !

Le porte-plume se met alors à écrire sur le porte-documents et chacun se penche pour lire:

Inutile de crier ! Le porteur d'eau arrose la porte de l'enfer, mais c'est peine perdue...